22/09/2020

réduire le coût d’une vieille voiture

Pour éviter de vous retrouver avec un véhicule plus cher à l’utilisation qu’à l’achat, vous devrez miser sur certains éléments importants. De l’assurance au contrôle technique en passant par l’entretien, il existe de petites astuces pour alléger vos factures. Pour vous accompagner dans cette tâche, cet article vous éclaire sur la méthode pour faire baisser le prix de l’assurance auto. En plus, investir dans une vieille voiture est une affaire très avantageuse.

Le prix de l’assurance

L’assurance auto est un élément crucial à examiner de près lors de l’achat de votre véhicule. Il est nécessaire pour vous de choisir l’assurance qui vous convient le mieux et qui ne soit pas trop onéreuse à la longue. La solution la plus envisagée surtout lors de l’acquisition d’une vieille voiture est l’assurance au tiers. Avec cette option, vous allez pouvoir économiser des centaines d’euros tout en restant assuré des autres sinistres comme le vol et les incendies.

Mais avant d’en arriver là, vous devrez au préalable effectuer une comparaison des différents prix proposés par plusieurs assureurs. Il peut arriver d’avoir le même prix pour des avantages différents et aussi d’avoir les mêmes avantages à des prix différents. C’est donc à vous de choisir l’offre la plus appropriée. En plus, pour une vieille voiture, les assureurs proposent d’eux-mêmes des réductions allant jusqu’à 30 % parfois.

Une autre astuce pour revoir à la baisse le coût de votre assurance est de ne signaler que les dommages graves. Lorsque vous faites par exemple un choc bénin, il n’est pas nécessaire de le signaler à votre assurance. Moins vous vous impliquez dans des sinistres et plus vos avantages seront importants.

L’entretien

Pour ce qui est de l’entretien, elle revient naturellement moins chère lorsque vous achetez une vieille ou une ancienne voiture. Un véhicule avec quelques kilomètres au compteur permet de faire des économies importantes sur l’entretien. En effet, les travaux d’entretien les plus budgétivores sont généralement réalisés sur un véhicule neuf dans les deux à trois ans qui suivent son acquisition. Il s’agit entre autres du changement de la batterie ou des réparations de la courroie de distribution.

Ce qui revient à dire que si votre vieille voiture a été bien entretenue auparavant, elle ne sera pas friande d’entretien. Un autre point qui peut vous aider à limiter les frais d’entretien, c’est d’opter pour une voiture électrique. Ce type de véhicule, neuf comme ancien, a toujours été apprécié pour son faible coût d’entretien comparativement à un véhicule thermique. Bien qu’un véhicule électrique coûte un peu plus cher à l’achat, ce prix est rapidement compensé par toutes les économies sur l’entretien que vous ferez.

Le contrôle technique

Tout comme une voiture neuve, un entretien régulier permet d’éviter des frais de contrôle technique et surtout les dépenses liées à la contre-visite. De plus, lorsqu’il s’agit d’un véhicule de collection, le contrôle technique ne s’effectue qu’une fois tous les cinq ans. Cela constitue déjà un énorme coup de pouce à votre budget. Toujours dans l’optique d’alléger votre facture, vous devriez vous rendre dans un centre de contrôle technique agréé et qui propose les meilleurs prix du marché.

Conseils

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *