20/05/2019

Le magazine de l'Automobile

Présente dans près de 160 pays avec plus de 10 000 points de contacts, Peugeot est la seule marque au monde à proposer une offre de mobilité intégrale (voitures, scooters, vélos) et une large offre de services, avec l’ambition d’être la marque généraliste haut de gamme à vocation mondiale.

L’objectif de Peugeot est de proposer à ses clients une expérience de conduite best in class, de dynamiser les sensations au volant et d’amplifier les émotions des clients.

Depuis le lancement de la Peugeot 208 en 2012, le Peugeot i-Cockpit a séduit plus de 2,2 millions de clients et s’est imposé comme le marqueur distinctif des intérieurs de nos modèles. En 2015, Peugeot a dévoilé une nouvelle étude prospective à travers un concept innovant baptisé Peugeot Fractal. Derrière les lignes futuristes de ce coupé électrique urbain se cache une nouvelle expression du Peugeot i-Cockpit® où la place accordée au son permet d’offrir une conduite encore plus instinctive.

PEUGEOT déploie sa stratégie avec un engagement fort auprès de ses clients : conduite stimulante et valorisante, design racé, qualité sans compromis contribuent à l’émotion que procure chaque PEUGEOT.

À l’issue des 11 premiers mois de l’année, Peugeot apparaît en mesure de ravir à Renault la place de numéro 1 des ventes en France.

Si l’on fait les comptes en termes de groupe, PSA (Peugeot, Citroën et désormais Opel) a vendu davantage de voitures depuis le début de l’année que Groupe Renault (avec Dacia). 650 000 contre 506 000. Pour autant, Renault est traditionnellement le constructeur qui, en son nom propre, vend le plus de voitures neuves sur le territoire national. Néanmoins, en reprenant les chiffres du Comité des Constructeur Français d’Automobiles (CCFA) des trois dernières années, on s’aperçoit que l’écart entre le losange et le lion se réduit.

Sur les 11 premiers mois de l’année, toujours selon les chiffres du CCFA, l’écart entre Renault et Peugeot est de moins de 13 000 immatriculations. 374 922 Renault face à 362 473 Peugeot. À cette proximité s’ajoute la tendance des deux constructeurs. Grâce à une gamme renouvelée et séduisante ( 3008 et 5008 en tête), Peugeot voit son bilan s’améliorer d’un peu plus de 7% de janvier à novembre quand Renault stagne (- 0,5%), la faute à des best-sellers en attente de renouvellement : Clio et Captur. De quoi envisager clairement un changement de position dans les bilans de 2018. Pour autant, il y a fort à parier que le mouvement des gilets jaunes a perturbé l’activité commerciale même si aucune donnée précise n’est connue pour le moment. De quoi contrarier la marche vers les sommets de Peugeot ?

Actualité

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *